• info@renovation-as.fr
  • +33 9 82 52 42 11

Aménagement - Motorisation de portails





Les différentes motorisations pour portail battant

Tous les portails battants peuvent être motorisés, il faut cependant adapter la motorisation au matériau et au terrain.

Il existe 5 types de motorisation pour un portail battant. Détaillons le fonctionnement de chaque moteur. Motoriser son portail battant soi-même

La motorisation à vérins

Un vérin est un tube cylindrique dans lequel un piston sépare deux parties distinctes. Des orifices évacuent un fluide d'une partie à l'autre, ce qui déplace le piston. Il existe trois types de vérins principaux :

  • le vérin pneumatique fonctionne avec de l'air comprimé ;
  • le vérin hydraulique fonctionne avec de l'huile sous pression ;
  • le vérin électrique marche à l'électricité.
  • La motorisation à vérins est à réserver aux portails solides, car elle exerce une force importante au niveau des gonds. Il est donc très fortement déconseillé de l'installer pour des modèles en aluminium, PVC ou bois. Le matériau le plus conseillé pour ce type de motorisation reste l'acier.

    De plus, cette motorisation nécessite une arrivée de 220 volts. Il faut donc amener des câbles d'alimentation jusqu'à votre portail. Cette installation est réservée aux professionnels.

    La motorisation à bras

    La motorisation à bras est très utilisée pour les portails battants. En effet, si vous possédez déjà un portail et que vous souhaitez le motoriser, c'est une solution simple.

    La motorisation à bras fonctionne grâce à des bras articulés qui reproduisent le mouvement d'un bras humain. Un bras mécanique est fixé sur chaque vantail pour permettre l'ouverture.

    Il existe des bras hydrauliques et électromécaniques. Les premiers sont les plus performants, ils sont utilisés notamment pour les engins de travaux.

    Une arrivée de 220 volts est nécessaire pour la motorisation à bras.

    La motorisation à roues

    La motorisation à roues permet l'ouverture du portail grâce à une roue fixée en bas de chaque vantail. C'est la motorisation idéale pour un terrain en pente ou déformé.

    De plus, la motorisation à roues est la moins chère du marché. Elle a également l'avantage d'être facile à installer.

    Un moteur de 12 ou 24 volts suffit pour cette motorisation. Vous pouvez donc réaliser des économies d'énergie, ou même installer une motorisation solaire qui suffira à alimenter le moteur.

    La motorisation enterrée

    La motorisation enterrée est le système de motorisation de portail le plus cher, car il nécessite des travaux de maçonnerie. C'est pourquoi il est préférable de le mettre en place lors de l'installation d'un portail neuf. Les piliers doivent être mis en place en fonction. Pilier portail

    La motorisation enterrée est placée au pied de chaque vantail, près des piliers, et enterrée, donc invisible. C'est une motorisation solide et durable, car toutes les parties mécaniques sont dissimulées et donc protégées.

    Cette motorisation nécessite une arrivée de 220 volts pour fonctionner.

    La motorisation intégrée au portail

    La motorisation intégrée au portail est quant à elle très facile à installer, puisque le mécanisme est situé dans les montants verticaux des vantaux. Vous l'achetez donc en même temps que votre portail.

    Cette motorisation ne nécessite donc aucun travaux de maçonnerie et présente les avantages de la motorisation enterrée.

    Elle nécessite également une arrivée de courant de 220 volts.



    Besoin d'un conseil, un devis ou un service ? Contactez-nous via notre site ou appelez nous. Nous nous engageons à vous répondre dans les 48 heures !









    Nous rendre visite

    +33 9 82 52 42 11